BIENVENUE SUR Le Placard d'elle
RECHERCHE
Accueil> Le Placard d'elle
Eglantine

Le Placard d'elle

Elle, c'est Eglantine. Ses racines sont en Argonne dans un petit village perdu à la lisière de la grande forêt. Eglantine vous parle de sa cuisine, de ses souvenirs, de là-bas mais aussi d'ailleurs...

Tajine au poulet et aux pruneaux

Samedi 29 Octobre 2016, 16:55 GMT+2par Eglantine

Grandement inspiré par cette recette trouvée sur Marmiton : http://www.marmiton.org/recettes/recette_tajine-de-poulet-aux-pruneaux_20082.aspx

Pour deux personnes

2 cuisses de poulet 6 pruneaux (100 gr)
50 grammes d'amandes effilées
150 g d'amandes mondées
poivre
1 pointe de muscade
1 pincée de safran
1/3 de bâton de cannelle
1 oignon moyen effilé
50 g de beurre
1 cuillerée à café légèrement bombée de miel
Thé au jasmin

Tajine au poulet

Préparation de la recette :

Laisser macérer au moins une heure les pruneaux dans du thé au jasmin (chaud au départ)
Mettre les cuisses de poulet dans une cocotte avec le safran, l'oignon, la cannelle, le safran et le beurre. Laissez fondre sans trop de coloration à petit feu. Retournez le poulet de temps en temps
Ajoutez le miel, les pruneaux et 1/3 du thé au jasmin. Couvrez, faire cuire à four th. 5 environ 1 heure.
  
Faire cuire un peu de couscous, méthode rapide :  Recette couscous rapide (en fin d'article). On peut aussi servir ce plat, tout simplement avec du pain.
Faites frire les amandes à la poêle dans un peu de beurre.

Au moment du service, réduire un peu la sauce si nécessaire (en garder toutefois assez pour tremper le couscous ou le pain), parsemez avec les amandes grillées. vérifiez et rectifiez l'assaisonnement (ajouter éventuellement poivre et sel).
 
Dresser sur une assiette couscous, poulet, sauce, pruneaux et amandes.

Bon appétit.
Lire des articles de la rubrique

Oeufs au plat sur lit de tomates, oignons, coriandre

Mardi 6 Septembre 2016, 19:12 GMT+2par Eglantine
2 oeufs par personne
1/2 oignon par personne
1 petite tomate par personne
Coriandre fraîche, sel, poivre

Oeufs au plat

Voici une recette très facile à réaliser que j'affectionne particulièrement en cette période de l'année ou les tomates et les oignons sont abondants. On fait revenir doucement un oignon dans un peu d'huile d'olive jusqu'à ce qu'il devienne translucide. On ajoute alors les tomates épluchées et coupées en petit dés. Dès qu'elles ont un peu ramolli, on les écarte un peu puis on casse les oeufs qu'on laisse cuire avec. On finit la cuisson en parsemant de feuilles de coriandre, de sel et de poivre.

Un petit morceau de pain pour accompagner le tout et saucer le jaune d'oeuf encore coulant. Je me régale à chaque fois.
Lire des articles de la rubrique

Tarte à la rhubarbe en crumble

Dimanche 26 Juin 2016, 17:26 GMT+2par Eglantine

Recette trouvée sur le journal de femmes : absolument délicieuse

tarte amandine rhubarbe

    1 pâte sablée
    600 g de rhubarbe
    100 + 75 g de sucre
    75 + 75 g de poudre d'amandes
    75 g de farine
    75 g de beurre

Eplucher la rhubrabe et la couper en petits tronçons rectangulaires. Verser dessus 100 gr de sucre et laisser macérer 30 mn.

Pendant ce temps, préparer le crumble en mélangeant 75 gr de sucre, 75 gr d'amandes, 75 gr de farine, 75 gr de beurre. Ca doit rester très granuleux.

Egoutter la rhubarbe puis la faire cuire à feu doux et à découvert une dizaine de minutes.

Etaler la pâte sablée sur le fond d'un moule à tarte.

Toutes ces préparations peuvent se faire en avance pour une cuisson quelques heures seulement avant la dégustation afin que la tarte reste croustillante.

Préchauffer le four th 180°. Sur la tarte foncée de pâte sablée, répartir la rhubarbe refroidie. Saupoudrez de crumble et enfourner pour 30 mn

Lire des articles de la rubrique

Filet de Flétan sauce citronnelle, épinards parfumés à l'aillet

Dimanche 24 Avril 2016, 15:16 GMT+2par Eglantine

Quand l'aillet rencontre l'épinard, ça fait des merveilles si on accompagne cette garniture d'un poisson avec une jolie sauce onctueuse et d'un riz naturellement parfumé aux saveurs de jasmin. C'est une recette assez simple dans sa composition, pas difficile à réaliser mais qui demande une véritable synchronisation.

 

4 filets de flétan
le jus d'1/2 citron
le zeste d'un citron finement râpé
1 bâton de citronnelle
1 brique de crème liquide
50 gr de beurre
1 jaune d'oeuf
Huile d'olive
1 petit oignon
Sel, poivre noir

Epinards
1 beau pied d'aillet

riz

Etape 1 : On apprête le flétan. On commence par huiler un plat qui va au four, on dépose le flétan dessus. On badigeonne le poisson d'huile d'olive et on glisse dessus quelques lamelles d'oignons émincés. Ca doit mariner un peu.

Etape 2 : On épluche les épinards, on fait revenir l'aillet (on évite la partie trop verte) avec un beau morceau de beurre. On fait fondre les épinards dans cette préparation. On réchauffera un peu le tout au moment du service.

Etape 3 : On prépare jus de citron et zeste râpé, on fait chauffer 1/4 de verre d'eau et on infuse dedans le bâton de citronnelle pendant au moins 1/4 d'heure.

Etape 4 : On fait réduire la crème afin qu'il en reste environ 2/3. On verse alors une à deux cuillères à soupe dans les épinards.

Etape 5 : On préchauffe le four à 210 °.

Etape 6 : 5 mn avant que le four soit chaud, on lance la cuisson du riz : 350 gr pour 820 gr d'eau salé. Lorsque le riz a presque fini d'absorber l'eau on couvre. La cuisson va se terminer avec la  vapeur contenue par le couvercle.

Etape 7 : On enfourne le flétan pour 15 mn

Etape 8 : On mélange vivement ensemble, le jus d'1/2 citron,  l'infusion de citronnelle (froide), le jaune d'oeuf, du sel et du poivre.

Etape 9 : Au moment du service, on fait chauffer la crème réduite, on ajoute la préparation précédente ainsi que le zeste finement râpé et on mélange juqu'à épaississement (attention, ne pas trop cuire, la sauce risquerait de se décomposer)

Voilà, il ne reste plus qu'à assumer le service et à déposer le tout aussi harmonieusement que possible sur une assiette.
Lire des articles de la rubrique

Pain Viking

Samedi 16 Avril 2016, 17:32 GMT+2par Eglantine

Le pain viking est un pain très à la mode qu'on trouve dans pas mal de boulangerie. J'ai donc voulu en savoir un peu plus sur ce pain et sa composition. Les seuls éléments que j'ai pu trouvé, c'est qu'il est fait à partir d'un mélange : "Il est riche en graines: tournesol, sésame, lin, et millet. Son cœur tendre, d’inspiration nordique, est obtenu par un mélange de farines de froment et d’orge, et d’issues de seigle. La mixité idéale pour conquérir vos papilles".

Forte de mon expérience en boulangerie (eh oui, ça fait quand même maintenant 7 ans que je fais mon pain, que le temps passe vite), j'ai donc décidé de créer mon propre pain Viking et voici le résultat. A noter que dans cette recette, j'utilise du Panilev' (levain de seigle en poudre) pour la 1ère fois. Je n'ai vraiment pas été déçu du résultat.

Pain Viking

110 gr de farine de blé T55
150 gr de farine de petit épeautre
50 gr de farine de seigle
50 gr de farine d'orge
25 à 30 gr de levain de seigle
6 gr de sel
6 gr de sucre
220 gr d'eau

une cuillère à soupe d'huile d'olive
une cuillère à café de malt d'orge
Flocons de céréales mélangées
Mélange de graines : tournesol, sésame, lin, millet.

On commence donc par mélanger le tout (farines, sel, sucre, levain, malt et eau) avec Super Robot pendant une dizaine de minutes puis on ajoute les graines et on laisse encore quelques minutes.

On étale des flocons de céréales sur une plaque, on verse le paton dessus et on moule afin d'obtenir une jolie miche. On laisse doubler de volume (2 à 3 heures). On allume alors le four sur 240 ° . On enfourne quand c'est chaud pour environ 25 mn.

Le levain de seigle offre un résultat assez sympa. C'est un pain qui a beaucoup de goût. Je l'ai tout de suite adopté.

Lire des articles de la rubrique

Endives braisées et gratinées

Samedi 2 Janvier 2016, 19:20 GMT+2par Eglantine

Voici un plat que nous aimons tous beaucoup et qui rencontre généralement beaucoup de succès auprès des amateurs d'endives. Le secret, des endives longuement braisées et accompagnées d'une petite sauce améliorée.... Les proportions sont plus qu'aléatoires, je n'ai jamais pesé ni mesuré mais promis, je fais ce plat souvent et la prochaine fois, je pèse et je fais les photos....

 

Des endives coupées en deux et dont on retire le coeur s'il est trop gros (je travaille souvent avec des endivettes, moins chères et tout aussi gouteux

Les endives sont longuement braisées à feu doux, elles doivent devenir translucides et avoir une joli couleur caramélisé. A ce moment là, on saupoudre d'un peu de sucre, on augmente un peu le feu et on laisse 1 à 2 mn en surveillant bien que ça ne brûle pas mais que ça caramélise juste un peu.

On retire les endives et on les pose sur un plat à gratin côté bombé vers le haut. On garde précieusement l'ustensile qui a servi à braiser les endives;

Dans un verre, on mélange une cuillère à café bombé de maizena et on la mélange à du lait (environ un verre). On émiette 1/2 cube de bouillon de volaille dans le récipient qui a servi à braiser les endives et on verse dessus le mélange maïzena-lait. Si c'est trop épais, on rajoute un peu de lait. Au final, on ajoute une bonne cuillère de crème fraiche et un peu de cantal entre-deux (environ 50 gr). On verse le tout sur les endives et on parsème encore de cantal entre-deux. 

On ajoute ici et la un peu de chèvre, ce peut être soit des rondeslles obtenues à partir d'une bûche, soit des petites noisettes façonnées à partir d'un chèvre frais en pyramide (c'est plus onctueux et meilleur)

On met à dorer au four.

La photo, c'est pour la prochaine fois..... mais chez nous, ce plat est une valeur sure....

 

 

 

 

Lire des articles de la rubrique

Le chou, c'est chou....

Dimanche 6 Decembre 2015, 19:58 GMT+2par Eglantine

L'hiver, on ne trouve plus que ça sur les étals et mois j'adore deux types de choux : le chou chinois et le chou pointu qui est très doux.

Je le découpe en fines lanières puis je le fais revenir une dizaine de minutes dans une poêle, histoire qu'il s'attendrisse un peu. J'ajoute alors un peu de bouillon de volaille en cube que j'émiette, ça donne le salé et un peu de goût. Je finis en ajoutant une belle cuillère de crème fraiche et un filet de citron.

Je le sers en accompagnement d'une viande et très souvent en accompagnement d'une purée : purée de potiron ou purée de patate douce. Ça donne un peu de tonus à la purée et elle parait beaucoup moins sèche.

L'essayer, c'est l'adopter. C'est vraiment chou le chou....

 

 

 

 

Lire des articles de la rubrique

Les baklavas

Dimanche 13 Septembre 2015, 20:01 GMT+2par Eglantine
Voici une recette pour laquelle j'ai longtemps hésité, il y a des recettes comme ça qui me paraissent compliquées.... et puis un paquet de pâte filo inutilisée qui traîne, des noix en pagaille de l'année passée qui attendent, des amandes de toutes sortes dans mes placards.... quelques recettes consultées ici et là sur mes bouquins et sur de vieux journaux de cuisine et voici une recette toute personnelle et sans aucun doute remaniée du baklava.

baklavas


350 gr de fruits secs avec des moutures différentes.
(ici : 110 gr de noix moulues grossièrement, 110 gr d'amandes effilées, 80 gr d'amandes en poudre, 50 gr d'amandes concassées)
60 ml de sucre (soit 1/4 de cups en mesure anglaise)
du beurre
cardamone en poudre
eau de fleur d'oranger

Pour le sirop
200 gr de miel
3 à 4 cuillère de fleur d'oranger
un peu de cardamone
un filet de jus de citron
un peu d'eau

250 gr de pâte filo (acheté en magasin italien)

baklavas


On mélange grossièrement ensemble tous les fruits secs et on parfume avec un peu d'eau de fleur d'oranger et un peu de cardamone en poudre. Au pafond d'un plat beurré on étale successivement 6 feuilles filo que l'on badigeonne les unes après les autres de beurre fondu puis on recouvre d'une couche de fruits secs. On remet 2 feuilles filo tout aussi badigeonnée de beurre et une nouvelle couche de fruits. On recommence deux fois et on termine par 6 feuilles de pâtes filo badigeonnées de beurre à chaque pose.

On pré-découpe les baklavas en losange

On enfourne à 160° pour 25 mn et on termine la cuisson en montant un peu le four et en surveillant bien la préparation afin que la pâte filo brunisse un peu sans roussir.

Au début de la cuisson on fait fondre le miel, l'eau de fleur d'oranger, le jus de citron allongé d'un peu d'eau et on laisse refroidir. A la sortie du four, on asperge les baklavas de ce sirop et on parsème de quelques amandes (soit concassées, soit effilées).

Il est dit qu'il faut attendre 24 heures avant de les manger, c'est très très dur et à l'instant ou j'écris cet article, les baklavas viennent de sortir du four il y a à peine 2 heures et je n'ai pas résisté. C'est déjà absolument délicieux.... j'ai hâte d'être à demain quand les arômes seront parfaitement mélangés.

Ah oui, pour ceux qui souhaitent se lancer, en fait les baklavas, c'est hyper simple....
Lire des articles de la rubrique

Petite sauce salade pour accompagner des nems

Jeudi 20 Aout 2015, 19:30 GMT+2par Eglantine
Je fais assez souvent des nems. Nous les mangeons avec de la salade. Voici une petite sauce facile à réaliser et qui se marie parfaitement à la recette utilisée pour confectionner les nems.

Jus de citron
Huile de tournesol (deux fois le volume de jus de citron)
Une échalotte
Un filet de vinaigre balsamique
Une pointe de miel

On mélange le tout. Y'a plus qu'à éplucher la salade qui va avec.

 

 

 

 

Lire des articles de la rubrique

Lotte sauce kumquat et son petit chutney

Jeudi 30 Avril 2015, 14:45 GMT+2par Eglantine
Il m'est arrivé très souvent de faire des plats délicieux, avec belle photo à l'appui mais de ne pas avoir noté la recette et ainsi de ne pas savoir refaire ladite recette. Cette fois ci, j'ai décidé, dans la foulée de la dégustation d'écrire l'article. Le plat nous a  tellement séduit que je ne voulais pas prendre le risque de l'oublier.

lotte sauce kumquat et chutney

Pour 2 personnes

2 filets de lotte
175 gr de riz thaïe
400 gr d'eau

Chutney Kumquat

Inspiré directement par ce site mais légèrement modifié

5 kumquats
1 petit oignon
1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
20 gr de sucre de cane
le jus d'une demi orange
2 gr de gingembre frais
0.5 à 1 gr de curcuma
poivre noir

Peut se faire un peu à l'avance. Faire confire le tout pendant 40 mn afin d'obtenir une sorte de marmelade

Sauce d'accompagnement

le jus d'une demi orange
5 kumquats
1 aillet (taille moyenne)
1 cuillère à soupe de vin
1 cuillère à soupe de vinaigre
100 gr de crème liquide
40 gr de beurre
poivre 5 baies

Mettre dans une casserole le jus d'orange, les kumquats coupés en deux et épépinés, l'aillet coupé en fin tronçons, le vin, le vinaigre et faire réduire. Ajouter la crème fraiche et continuer la réduction. Lorsque la crème commence à s'épaissir, éteindre le feu et laisser mariner au moins 1/2 heure puis filtrer avec une fine passoire. Réserver (le beurre se met au dernier moment avec le poivre 5 baies)

Cuire le riz. Jeter le riz dans l'eau salée, amener à ébullition. Lorsque le riz a absorbé la quasi totalité de l'eau (il doit en rester un peu) couvrir et laisser en attente.

Cuire la lotte. Malheureusement, je n'avais pas de lotte fraîche. Par contre j'avais des filets de lotte surgelés que j'ai laissé décongeler à l'air libre. Je les ai plongé dans l'eau bouillante puis j'ai continué la cuisson au beurre dans une poële

Au moment de servir, réchauffer le chutney, le fond de sauce auquel vous rajoutez au dernier moment le beurre et le poivre.

Sur une assiette, déposez le riz que vous recouvrez de chutney et la sauce sur laquelle vous posez le poisson en rajoutant quelques miettes de chutney et dégustez.

Un très très bon plat......
Lire des articles de la rubrique

Lasagne épinards et saumon

Lundi 6 Avril 2015, 15:25 GMT+2par Eglantine
Vivant maintenant au rythme des saisons, j'ai la chance de trouver chez mon petit agriculteur local des épinards de haute qualité, une pure merveille. Tour à tour, afin de ne pas me lasser, je compose des plats avec ces feuilles que je détestais enfant : raviolis, tartelettes, revenus au beurre et... lasagnes....

(la pâte est faite avec 300 de farine, 100 gr de semoule et 4 oeufs)
400 à 500 gr d'épinards frais
200 gr de saumon
60 gr de farineus
60 gr de beurre
Lait
30 gr de comté
30 gr de parmesan
mozarella di buffala
sel, poivre, muscade
une pointe d'ail
60 gr de crème

Lasagnes épinards et saumon


Etaler la pâte à lasagnes avec une machine à pâtes. Faire cuire les planches dans de l'eau bouillante salée au fur et à mesure de la construction.
Blanchir les épinards ou les faire revenir dans un peu de graisse et cuire les feuilles à couvert. Retirer le trop plein d'eau et découper au couteau. Y ajouter la pointe d'ail hachée.

Avec le beurre et la farine, faire un roux et monter le tout sur feu moyen avec le lait de façon à obtenir une béchamelle liquide (consistance de la crème). Saler, poivrer, outer la crème, le comté et le parmesan.

Déposer une couche de lasagne, une couche d'épinards, le 1/3 du saumon. Tapisser légèrement de béchamelle et recommencer deux fois. Terminer par une couche de lasagne. Etendre un peu le reste de béchamelle avec du lait. Verser uniformément sur le dessus et parsemer de mozarella.

Mettre au four jusqu'à ce que le tout soit bien doré

Variante :

Cette variante m'a été donnée par une cliente du magasin, italienne d'origine. Je lui ai posé cette question : alors les lasagnes, béchamelle ou pas. Elle m'a répondu qu'en Italie, on ne connait pas la béchamelle. Les ingrédients sont les mêmes hormi ceux nécessaires à cette sauce, par contre, il faut plus de mozarella et plus de crème fraiche.

Une couche de lasagnes
Une couche d'épinards
Un peu de crème fraiche
Une couche de mozarella

et recommencer....

Terminer par la couche de lasagne, recouvrir d'une feuille de silicone et mettre au four. Au dernier moment, retirer le silicone, ajouter la mozarella et faire dorer.

Je n'ai pas testé, ce sera pour la prochaine fois.
Lire des articles de la rubrique

Tarte au roquefort et aux poires

Samedi 24 Janvier 2015, 15:32 GMT+2par Eglantine
Voici une tarte de saison, tarte que je fais si souvent que j'ai oublié d'en faire des photos. Je les ajouterai dès la prochaine dégustation.

Une pâte brisée (de préférence avec farine semi-complète)
3 poires
150 gr de roquefort
noix (environ une dizaine)
90 gr de crème
30 gr de lait
un oeuf
sel, poivre, muscade

Etaler la pâte brisée et la piquer avec une fourchette. Eplucher et détailler les poires en fines lamelles. Les étaler sur le fond de la tarte. Emietter dessus et grossièrement le roquefort. Parsemer de cerneaux de noix. Mélanger ensemble, crème, lait, oeuf, sel, poivre et muscade. Recouvrir la tarte avec ce mélange et enfourner pour environ 20 à 25 mn (th. 220-240).

Déguster avec une petite salade
Lire des articles de la rubrique

Bricks au fromage de chèvre

Vendredi 14 Novembre 2014, 22:40 GMT+2par Eglantine

Pour un repas rapide, un soir ou on rentre bien fatigué et qu'on ne veut pas se prendre la tête pour cuisiner....

 Pour deux bricks

25 gr de chèvre bûche
80 gr de chèvre pyramide
20 gr de parmesan
5 gr d'huile d'olive
basilic

Bien mélanger le tout, enfermer dans deux feuilles de brick. Mettre au four th 180 jusqu'à ce que la croûte dore, servir avec une petite salade bien fraîche

Photos à venir
Lire des articles de la rubrique

Pâtes aux courgettes

Samedi 6 Septembre 2014, 23:52 GMT+2par Eglantine
asiette de pâtes aux courgettes


500 gr de pâtes (spirales ou spaghettis)
2 belles courgettes
1/2 chèvre en pyramide
1 cuillère à soupe bombée de crème
1 gousse d'ail
Basilic
1 filet de jus de citron
30 gr de parmesan
40 gr de fromage qui file (comte, entre-deux ou chedar)
1 cuillère à soupe d'huile d'olive
sel, poivre

Râper les courgettes avec une grosse râpe (râpe à céleri). Les faire suer légèrement dans un faitout avec une cuillère d'huile d'olive et l'ail finement haché. Elles doivent rester croquantes. Ajouter alors le chèvre, la crème, le parmesan, le fromage qui file, sel, poivre et jus de citron et en dernier basilic frais.

Cuire les pâtes, les égoutter et les verser dans la préparation précédente. Faire éventellement réchauffer un peu le tout

Nous adorons... Bon appétit !
Lire des articles de la rubrique

Tarte fine à l'oignon nouveau

Samedi 21 Juin 2014, 11:04 GMT+2par Eglantine
Cette année, j'ai essayé de vivre localement et selon le rythme des saisons. Il faut avouer qu'il y quelques entorses (la nature humaine est faible). Toutefois la plupart du temps, on vit comme ça et quel bonheur quand les premiers légumes frais arrivent. Ils sortent à peine du jardin, sont croquants, parfumés et c'est une vraie invitation à la cuisine bien qu'on puisse aussi le plus souvent les déguster crus et en salade ce qui n'est pas mal du tout. Voici donc ma dernière trouvaille et elle a fait des heureux. A cette occasion, j'avais d'ailleurs imaginé qu'énormément de gens n'aimaient pas les oignons. C'est un leurre,  lors d'une petite fête entre voisins, cette tarte a disparue presque instantanément.

Tarte fine à l'oignon

Pâte brisée : Voir la recette (clic). Ne faire que la moitié des proportions. J'utilise de la farine T90 et je fais une pâte assez souple afin qu'on puisse l'étaler très finement. Les restes ne sont pas perdus, mélangés à du fromage et des herbes, ça fait de délicieux petits gâteaux apéro.

4 à 5 oignons frais
Huile d'olive
1/2 c à soupe rase de sucre
vinaigre balsamique blanc
sel poivre
creme fraiche
30 gr de gruyère râpé, parmesan

On fait revenir les oignons dans une poële dans l'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils soient fondants et un peu colorés. En fin de cuisson on ajoute 1/2 cuillère à soupe rase de sucre de canne, on fait caraméliser, on ajoute sel, poivre et une lichette de vinaigre balsamique blanc qu'on laisse réduire.

On tapisse le fond de la tarte avec une bonne cuillère à soupe de crème fraîche. Attention, il s'agit juste d'en tapisser le fond. On sème dessus un peu de gruyère râpé puis on étale le confit d'oignon. On doit avoir une couche fine. On saupoudre d'un peu de parmesan (inutile d'en mettre beaucoup, c'est juste pour donner une touche salée, un peu grillée mais aussi parfumée, cependant le fromage ne doit pas couvrir le goût de l'oignon).

Cuire au four, température 220° environ 20 mn.
Lire des articles de la rubrique